Changement de partenaire pour Ethos. Basée à Genève et à Zurich, la fondation regroupant plus de 220 caisses de pension suisses a choisi la Banque cantonale vaudoise pour gérer et commercialiser six fonds durables, des tâches auparavant confiées à Pictet depuis une quinzaine d’années. La BCV récupère ainsi des véhicules de placement à l’approche responsable plus marquée que ce qu’elle propose actuellement.

Trois fonds sur les actions sont concernés, de même que deux sur les obligations et un fonds balancé. Ethos s’attend à ce qu’une partie importante des avoirs de ces véhicules, qui représentent actuellement environ 600 millions de francs, soit transférée à la BCV dans les prochains mois. Dans la pratique, Ethos continuera à effectuer l’analyse ESG primaire, c’est-à-dire définir quels titres sont éligibles par le gérant, sur la base de critères environnementaux, sociaux et liés à la gouvernance. La fondation exclut certaines industries (tabac, charbon, armes, énergies fossiles non conventionnelles, etc.) et applique une approche dite «Best in class», qui consiste à privilégier les sociétés les mieux notées dans les domaines ESG.