«Le premier trimestre 2008 a été un des pires jamais vécu par les fonds de hedge funds», écrit l'agence Standard & Poor's (S & P) dans son dernier rapport consacré à ce secteur d'activité. Sur la quinzaine de gérants de fonds alternatifs notés par l'agence, seuls deux ont terminé le premier trimestre en territoire positif. Les chiffres publiés la semaine dernière par EDHEC-Risk vont dans le même sens. Selon l'institut français, les fonds de hedge funds affichent toujours un recul de 2,9% entre janvier et fin avril, malgré un rebond de 1,07% durant ce dernier mois.

La bonne surprise est que les investisseurs n'ont pas cédé à la panique. «Aucun des fonds de hedge funds passés en revue n'a subi de reflux net d'argent au premier trimestre», souligne S & P.

Meilleure performance au premier trimestre, le fonds new-yorkais Permal FX, Financial & Futures, en hausse de 2,1% de janvier à mars, a obtenu de bons résultats en investissant notamment dans les stratégies de type «managed futures», qui ont su tirer parti de la forte volatilité des marchés. Le fonds Theta Multistar Low Volatility termine aussi le trimestre avec une performance positive, après avoir pris des paris baissiers sur le marché des crédits, pénalisé par la crise des «subprime». Trois autres véhicules pris en compte dans l'étude limitent leur recul à moins de 1%. La pire perte atteint, elle, 12%. Le fonds Four Seasons de RMF, basé à Pfäffikon, subit, lui, un recul de 2,8% de janvier à mars, suivi d'un rebond de 0,5% en avril.

Net rebond en avril et mai

Qu'attendre pour le deuxième trimestre? En Suisse, les principaux établissements actifs dans l'alternatif font état d'une stabilisation. Du côté de l'Union Bancaire Privée, les fonds de hedge funds, dont les données s'étendent jusqu'à fin avril, progressent tous durant ce seul dernier mois. Malgré tout, sur les quatre premiers mois de l'année, les pertes atteignent entre 2,7% et 4,5%.

Chez Lombard Odier Darier Hentsch & Cie, les performances au premier trimestre des fonds de ce type varient entre -0,8% (LODH Multiadvisers - Latin America Equity Long/Short en dollars) et -15,2% (LODH Multiadvisers - Europe Equity Long Short). Ce dernier véhicule a été pénalisé par ses investissements dans les hedge funds Peloton et Focus Capital, tous deux liquidés en mars.

Selon les spécialistes de LODH, avril et mai se présentent sous un meilleur jour. Ainsi, la gamme des fonds de hedge funds peut se targuer de performances positives en avril. Les fonds LODH Multiadvisers-Europe Equity Long/Short (+3%) ainsi que LODH Multiadvisers - Latin America Long/Short (+2,8%) se sont particulièrement distingués en avril. Le mois de mai a aussi bien débuté. Tous les fonds de hedge funds de LODH affichent des performances positives jusqu'à la mi-mai.