• Stratégies alternatives en baisse en juillet

D'après les statistiques de l'industrie alternative, les hedge funds ont souffert au mois de juillet. L'indice HFRX Global Hedge Fund Index s'affiche, en données préliminaires, en baisse de 0,57% en juillet. Depuis janvier, il progresse de 2,53%. En juillet, ce sont les stratégies directionnelles (-1,90%), distressed (-0,45%), Equity hedge (-1,00%) et macro (-1,38%) qui ont le plus souffert, tandis que l'arbitrage de convertibles (+1,14%) et l'arbitrage de fusions (+ 0,50%) ont le plus rapporté. Quant à l'autre indice suivi par le marché, le MSCI Hedge Invest Index, il grimpe lui très légèrement en juillet, de 0,22%, et progresse de 2,67% sur l'année. La plus importante contribution positive pour cet indice vient des fonds «multi-process», ajoutant 15 points de base à la performance globale, tandis que la plus importante contribution négative vient des fonds de trading systématique, qui ont décliné de 18 points de base. En juillet, le MSCI Hedge Invest Fixed Income des taux fixes a fait la meilleure performance pour cette stratégie, gagnant 1,02%. La plus mauvaise stratégie a été celle du MSCI Hedge Invest Systematic Trading, qui a décliné de 1,58%.

• Les hedge funds parient sur l'énergie et les métaux

David Smith, chef des investissements pour plusieurs fonds de hedge funds chez GAM, mise sur les hedge funds axés sur les matières premières. La plus importante position de David Smith dans son fonds de hedge funds Global Multi-Alpha se trouve dans Red Kite Fund, un fonds spécialisé dans le négoce de métaux, géré depuis New York et Londres, selon l'International Herald Tribune. Ce fonds de fonds domicilié en Suisse qui gère 280 millions de dollars surperforme le HFRI Funds of Funds Index. «Les deux matières premières où il faut vraiment investir à long terme sont l'énergie et les métaux de base», a-t-il déclaré dans de récentes interviews depuis son bureau de Londres. Les matières premières surperforment les actions et obligations. Le Goldman Sachs commodity index a rapporté 8,9% sur les 12 derniers mois, contre 5% pour le S & P500 et -0,34% pour les bons du Trésor américain. Quelque 40 milliards de dollars sont investis dans des hedge funds en énergie et en matières premières, contre 30 milliards au début de l'année. Durant cette même période, 50 hedge funds de matières premières se sont lancés, portant le total à 500.

• Fonds écologique de la banque Sarasin

Le fonds Sarasin OekoSar Equity, déjà disponible en Allemagne, est désormais distribué en Suisse. Lancé en septembre 2005, il surperforme nettement son indice de référence. Sa progression depuis sa création s'élève à 9,53%, contre 2,66% pour le MSCI Monde (en CHF, au 19 juillet 2006). Ce fonds, dont les frais s'élèvent à 1,75% par an, investit de manière ciblée dans des entreprises qui proposent des produits et des services visant à résoudre des problèmes écologiques ou sociaux. Ces PME, souvent sous-évaluées, s'intéressent à la demande croissante de ressources de base telles que l'eau ou les énergies renouvelables mais aussi le pétrole ou les autres matières premières.

• Bill Gross voit la fin des hausses de taux dès mardi

Bill Gross, gérant du plus grand fonds obligataire mondial chez Pacific Investment Management Co (PIMCO), a déclaré à Bloomberg le 4 août que la Fed ne relèvera plus ses taux d'intérêt, et ce, dès la réunion du FOMC du 8 août. Selon lui, la Fed entamera même un cycle de baisses des taux dès 2007. Ce serait donc bien la fin du resserrement.