En fin de compte, l’initiative est passée quasi inaperçue. Ce qui est plutôt bon signe. Dans le cadre de ses efforts pour lutter contre le réchauffement climatique, le Forum économique mondial (WEF) avait décrété que mercredi serait journée sans viande à Davos. La multinationale vaudoise Nestlé a soutenu cette initiative en proposant notamment ses saucisses au soja et ses boulettes de fausse viande hachée dans les buffets dispersés dans le centre des congrès. Les «incroyables burgers» (à base de protéines de soja) étaient, eux, réservés aux employés du WEF.

Lire aussi: Nestlé rêve d’une «Food Valley» vaudoise (11.10.2019)