Six étapes sont nécessaires à la fabrication de ciment. Elle débute par l'extraction des matières premières, soit le calcaire (carbonate de calcium) et l'argile. Elles sont ensuite transportées, puis concassées par de puissants broyeurs.

La farine crue ainsi obtenue est alors chauffée dans des fours à 1400 degrés contenant des gaz chauds. Cette opération permet d'enlever partiellement le carbonate et d'obtenir ainsi de la chaux calcinée. A cette température, les minéraux constituant la farine réagissent entre eux pour former du clinker, soit une matière de base nécessaire à la fabrication de toutes les sortes de ciment.

Le clinker est ensuite rapidement refroidi, puis mélangé à du gypse, pour former du ciment. Des additifs, comme les cendres volantes, peuvent être ajoutés au ciment, pour obtenir certaines propriétés spécifiques. Entreposé dans des silos, le ciment tombe enfin directement dans des sacs placés par les ouvriers sur un rotor.