Christine Lagarde s’apprête à réagir. Le communiqué de la Banque centrale européenne (BCE) était presque la copie conforme de celui de décembre et laissait supposer qu’elle ne réagissait pas encore à la hausse de l’inflation (5,1% en janvier, contre 5% en décembre). Mais la conférence de presse donnée par la présidente de la BCE, Christine Lagarde, jeudi après-midi, a suffi à convaincre les marchés financiers qu’un changement de politique était imminent.