Ouf. Au sein de la Banque nationale suisse (BNS), l’équipe chargée de vendre des milliards de francs sur le marché des changes peut souffler. Et les exportateurs suisses avec.

Depuis quelques jours, l’euro remonte et retrouve ses niveaux de début mars, soit avant que la planète financière et économique prenne la mesure de l’ampleur de la crise sanitaire qui se déployait. La paire euro-franc flirte à nouveau avec 1,08.