Le franc réagissait vivement vendredi après-midi au bond des créations d'emplois et la baisse du taux de chômage aux Etats-Unis. Il s'agit d'indicateurs clés pour une relevée des taux directeurs par la Réserve fédérale américaine (Fed).

Face au dollar, le franc montait subitement à 1,0047 dollar pour un franc à 14h39, refranchissant pour la première fois la parité depuis mars. Le mouvement était tout aussi vif face à l'euro, la monnaie suisse s'appréciant momentanément à 1,0738 euro pour un franc, contre 1,0831 vers 14h00.

Le marché des devises réagissait aux données sur le marché du travail aux Etats-Unis. Les créations d'emploi outre-Atlantique ont bondi bien plus que prévu en octobre permettant au taux au chômage de reculer encore à 5%, selon les chiffres du ministère du Travail publiés vendredi.

L'économie américaine a créé 271'000 nouveaux emplois le mois dernier alors que les économistes tablaient sur un rythme bien plus modéré de 181'000.

Indicateur clé

Pour les analystes de VP Bank, les chiffres révélés ce vendredi sont l'indicateur clé pour un resserrement des taux par la Fed d'ici la fin de l'année. "Les données d'octobre ouvrent la voie pour un premier relèvement des taux", ont-ils souligné dans une note.

L'euro, quant à lui, évoluait vendredi à des plus bas en plus de six mois face au dollar. Vers 14h30, la monnaie européenne est tombée à 1,0707 dollar, son niveau le plus faible depuis fin avril. L'euro valait 1,0881 dollar jeudi vers 23h00.