Peu avant 9h00, l'euro valait 1,0757 franc, un plus bas de l'euro depuis le Brexit, fin juin. A 9h20, il était remonté à 1,077 franc. Ces dernières semaines, le cours n'avait pratiquement pas baissé sous 1,08 franc, se rapprochant plutôt de la barre de 1,10.

Pour ce qui est du dollar, la situation est identique, avec un cours actuel à 0,9715 franc. En octobre, le billet vert s'était approché de la parité. Il faut remonter à août et septembre pour des cours en partie plus bas.

Pas de prévisions

La possibilité d'une victoire de Donald Trump à la présidentielle américaine a augmenté ces derniers temps. Comme le candidat républicain est imprévisible, les analystes jugent que cela effraie les investisseurs. Les derniers sondages ont montré que Donald Trump réduisait l'écart avec la candidate démocrate Hillary Clinton, empêtrée dans l'affaires des mails.

Quant à savoir ce que Donald Trump fera en cas d'élection, ce n'est pratiquement pas prévisible, selon les experts. La hausse de taux de la Réserve fédérale (Fed) que les marchés ont d'ores et déjà escomptée en décembre, pourrait ne pas avoir lieu. On craint que, le cas échéant, l'indépendance de la Fed ne soit remise en question par le nouveau président.