Je n’ai pas souvenir d’un tel cas en Europe concernant un site d’achat en ligne. Mercredi passé, la France a sorti l’artillerie lourde contre le site américain d’e-commerce Wish, demandant son déréférencement. En clair, Paris demande à tous les moteurs de recherche, Google y compris, de ne plus indexer le site web de Wish. Son application devrait également disparaître des magasins d’Apple et de Google. Par contre, le site web demeurera accessible en tapant son adresse et l’entreprise pourra a priori continuer à afficher des publicités redirigeant l’internaute, d’un clic, vers son site web.