Transport

Le fret aérien s’effondre à Cointrin

Les tensions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine ont un effet marqué en Suisse romande. Les marchandises en transit à l’aéroport de Genève sont les plus touchées. Reportage

Cointrin, lundi 13 janvier, sur la zone intermédiaire entre la halle de fret de l’aéroport et le tarmac. Deux palettes attendent d’être chargées sur un vol d’Air Canada. Les cargaisons, ici, restent rarement plus de deux jours. Celles-ci sont venues de Florence par camion. Quelques mètres plus loin gisent six conteneurs, arrivés par la route depuis Milan et en partance pour Toronto. Le soleil est bas et les ombres s’étendent sur les parcelles voisines, souvent vides.

En 2019, le trafic aérien de marchandises, désigné sous le nom de fret, s’est écroulé à l’aéroport de Genève. Chaque mois a affiché une baisse, régulièrement de plus de 10% (en tonnage, par rapport au même mois un an plus tôt), sauf en mars. En tout, 84 927 tonnes de marchandises sont passées par ici, 10,9% de moins qu’en 2018, a annoncé l’aéroport mardi. C’est moins qu’en 2017 également.