- se doter urgemment d’une réglementation plus stricte?

La crise actuelle est le résultat de trop de déréglementation, d’une absence de surveillance des marchés et de flux de capitaux sauvages. C’est du moins le point de vue de la plupart des pays d’Europe, de la Grande Bretagne et du Canada. Pour remettre l’économie mondiale sur les rails, il faut commencer par se doter des outils réglementaires et des instances de surveillances qui permettent une vision d’ensemble de la finance mondiale.

- mettre en place des plans de relance économique coordonnés?

Les Etats-Unis et la Chine ont déjà investi des sommes colossales pour relancer leurs économies respectives, tandis que les pays européens se refusent au déficit budgétaire, mais profiteront, comme le reste du monde, du redémarrage des économies américaines et chinoises. Pour y parvenir, les Etats-Unis creusent encore plus l’abysse de leur déficit. La Chine vise surtout une relance industrielle sans se préoccuper de soutenir sa consommation interne. Sans coordination, le monde risque de ressortir de cette crise encore plus déséquilibré qu’il ne l’était auparavant. Qu’en pensez-vous?