Le Groupe d'action financière sur le blanchiment des capitaux (GAFI), auteur en juin 2000 d'une «liste noire» mentionnant 15 Etats considérés comme «non coopératifs» en matière de lutte contre le blanchiment d'argent, a publié jeudi un rapport évaluant les progrès réalisés. La liste est maintenue dans son intégralité. Le GAFI est satisfait des efforts réalisés par sept pays: les Bahamas, les îles Caïmans, les îles Cook, Israël, le Liechtenstein, les îles Marshall et Panama. Lors de sa prochaine réunion (20-22 juin), le GAFI prendra une décision concernant les juridictions n'ayant pas fait de progrès depuis juin 2000.

F.M.