comptes

Galenica a réussi son premier résultat après l’entrée en bourse

L’année passée, le groupe pharmaceutique bernois a fait croître son chiffre d’affaires de près de 7%

Galenica a largement tenu ses promesses de rentabilité en 2017, le premier exercice suivant son entrée en Bourse. Le groupe de distribution pharmaceutique bernois a dégagé un bénéfice net de 118,9 millions de francs.

Sur une base comparable, soit sans les effets liés à la norme comptable IAS 19, le bénéfice net s'est affiché en hausse de 35%, à 124,4 millions de francs, a indiqué mardi la firme dans un communiqué. Ce montant inclut des effets exceptionnels à hauteur de 10,8 millions. Le groupe se félicite d'avoir «tenu ses promesses et atteint les objectifs ambitieux fixés pour 2017 dans un environnement de marché exigeant».

En mars 2017: Geberit et Huber + Suhner qui rient, Rieter et Galenica qui pleurent

Hausse du chiffre d'affaires

Déjà annoncé mi-janvier, le chiffre d'affaires net a «largement dépassé le marché», progressant de 6,8%, à 3,21 milliards de francs. Le résultat d'exploitation (EBIT) s'est pour sa part établi à 148,2 millions de francs, progressant de 10,5% sur une base comparable, soit sans les effets de l'IAS 19.

Le bénéfice d'exploitation s'inscrit dans le haut de la fourchette des projections élaborées par les analystes du consensus de l'agence financière awp, qui tablaient en moyenne sur 144,6 millions de francs. Le résultat net dépasse pour sa part les pronostics les plus optimistes, plafonnés à 112 millions.

Projection à 2-3%

La direction prévient que la poursuite de la baisse des prix des médicaments, le tourisme d'achat persistant et un commerce de détail globalement stagnant en Suisse constituent des défis pour le marché de la santé. Le groupe bernois s'attend ainsi pour l'exercice en cours à des ventes en progression de 2 à 3% et un EBIT de 5%.

Publicité