Le premier trimestre de 2020 restera dans les annales comme l’une des pages les plus difficiles de notre histoire contemporaine puisque, pour la plupart d’entre nous, qui n’avons pas connu la guerre, la pandémie de Covid-19 est la pire crise humaine, sociale et économique à laquelle nous ayons jamais été confrontés.

En effet, le coût humain, économique et financier de cette pandémie sera lourd, puisque l’on dénombre déjà près de 47 000 morts dans le monde, et que les mesures de distanciation sociales prises pour limiter la propagation du virus devraient faire plonger nombre de pays dans une récession marquée en 2020. Face à ces perspectives peu réjouissantes, la panique s’est en outre emparée des marchés financiers, à l’instar du S&P 500, qui n’avait pas baissé, de plus de 30%, aussi vite depuis 1987.