Il était 11h44. A seize minutes près, il était trop tard. «On voulait présenter un dossier béton, on a envoyé le courriel in extremis», se souvient le restaurateur italien Dario Fantauzzo. C’était le 2 octobre 2017. Le propriétaire de l’établissement genevois Dario’s venait de remettre aux CFF son projet de restaurant pour la future gare des Eaux-Vives sur la ligne Cornavin-Annemasse.