Lent retour à la normale après quatre jours de paralysie pour Garmin. La société américaine spécialisée dans les technologies GPS a confirmé lundi avoir été victime le 23 juillet d’une cyberattaque qui l’a forcée à fermer ses principaux services en ligne pendant quatre jours.