énergie

Le géant chinois du nucléaire placé sur liste noire aux Etats-Unis

CGN, partenaire privilégié d’EDF au Royaume-Uni et en Chine, a été interdit d’accès aux technologies nucléaires américaines, sur fond de guerre commerciale entre Washington et Pékin

En plein cœur de l’été, la décision est passée inaperçue: le Département américain du commerce a placé, le jeudi 15 août, plusieurs groupes nucléaires chinois sur sa liste noire, qui interdit aux entreprises américaines toute activité commerciale avec ceux-ci. Or le China General Nuclear Power Group (CGN) – le plus grand groupe public nucléaire chinois – est le principal partenaire du français EDF en Chine, mais aussi au Royaume-Uni, où il assure un tiers du financement du projet Hinkley Point, qui consiste à édifier deux réacteurs de type EPR dans l’ouest de l’île.

Lire aussi: L’idylle de la Chine avec le nucléaire