L’image est parfaite. Les cheveux parfaitement coiffés, vestons impeccables, Tim Cook, directeur d’Apple, et Gavin Newsom, gouverneur de Californie, assis sur des chaises blanches, examinent un plan de San José. On y devine les parcelles sur lesquelles Apple construira des logements abordables. Cette semaine, la multinationale a mené une opération de communication sur l’un des thèmes les plus brûlants dans cet Etat. Apple a promis des investissements de 2,5 milliards de dollars (2,49 milliards de francs), sur deux ans, pour tenter de résoudre la crise du logement en Californie. Un geste avant tout symbolique, rétorquent les critiques.