Entre octobre et décembre, le chiffre d’affaires a ainsi progressé de 1,3% (+3% en monnaies locales) par rapport à la même période de 2008 pour se fixer à 501,2 millions de francs, a indiqué mardi Geberit. Les trois premiers trimestres de l’exercice écoulé s’étaient soldés par des diminutions comprises entre 7,9% et 10,5%.

Baisse en Suisse

Le renforcement du franc en moyenne sur l’année a pénalisé l’évolution des ventes exprimées en monnaie suisse, relève le communiqué du groupe de Rapperswil-Jona (SG). En Europe, le chiffre d’affaires a reculé de 6% (devises locales), malgré la croissance enregistrée en France et le maintien assuré en Allemagne.

En Suisse, les ventes présentent une contraction de 3,7%, selon Geberit. Reflet de la sévérité de la récession économique, elles ont chuté de plus d’un quart dans la péninsule ibérique et de 15,1% en Amérique. Malgré une embellie en fin d’année, la région Extrême-Orient/Pacifique affiche un recul de 4,7%.

Sans donner aucun détail, Geberit signale encore avoir «nettement» accru sa marge opérationnelle (niveau EBITDA) en 2009. Quant au bénéfice net, il «a été influencé par un résultat financier en retrait et par des effets exceptionnels». En 2008, il s’était monté à un peu plus de 466 millions de francs.

Rachat de son distributeur en Inde

Le 1er janvier, Geberit a également finalisé l’achat de son distributeur en Inde. Les grandes villes de la péninsule indienne seront desservies directement par cette entité, a indiqué mardi le groupe de Rapperswil-Jona dans un communiqué. Pour les autres régions, Geberit appuiera sa distribution sur un réseau de plus de 100 partenaires à travers le pays.Fondée en 2005, la société sise à Bangalore emploie plus de 45 personnes et dispose de représentations à New Dehli et Bombay.