Le comité de direction de Generali Suisse a opté pour un transfert réduit après avoir examiné les propositions soumises par la représentation des employés, a indiqué mardi Generali Suisse. La procédure de consultation avait été ouverte le 22 novembre dernier.

Les collaborateurs ont été informés mardi de la décision par le directeur général Andreas Krümmel en personne. Au final, 48 postes seront exclus du transfert. Tous les collaborateurs concernés par le transfert auront la possibilité de travailler à Adliswil.

L'entreprise réfléchit à des solutions individuelles avec les employés qui n'accepteront pas l'offre et proposera également un plan social. Le transfert de postes sera réalisé progressivement et doit être terminé d'ici à la fin de l'année.

Mobilisation du personnel

Fin décembre, le personnel s'était mobilisé parce qu'il n'obtenait pas les informations économiques indispensables à la consultation. La direction de l'assureur était appelée à fournir tous les renseignements utiles à la recherche de solutions alternatives.

Generali s'était engagé par un accord écrit sous l'égide du Département de l'économie et des sports du canton de Vaud à donner toutes les informations économiques utiles dans le cadre de la consultation des salariés. La filiale helvétique de l'assureur italien emploie plus de 2000 personnes en Suisse dont 350 à Nyon.

Lire aussi: Generali pourrait supprimer 8000 emplois, dont 100 à Nyon (VD)