Une population qui ne cesse de croître, un territoire toujours exigu et donc une offre qui reste déficitaire. En dépit des nombreux projets de quartier, achevés ou encore en cours, et dans lesquels figure une importante proportion de logements subventionnés, Genève reste la ville la plus onéreuse de Suisse en termes de loyers.