Le grand bâtiment de la place du Lac 2, à Genève, n’abrite pas que des boutiques de luxe. Il accueille aussi plusieurs filiales du géant pétrolier russe Rosneft. L’une d’entre elles, Rosneft Trading SA, fait l’objet de sanctions américaines depuis le 18 février. Le Trésor américain lui reproche d’avoir commercialisé du pétrole de la compagnie d’Etat vénézuélienne PDVSA, elle-même sanctionnée par Washington. Selon l’administration Trump, le régime de Nicolas Maduro est corrompu. Les Etats-Unis ont donné 90 jours à Rosneft pour cesser son commerce avec PDVSA.

Qu’a fait le groupe russe face aux sanctions de Washington? Il continue de commercialiser le brut de PDVSA, mais par le biais d’une autre filiale, TNK Trading International SA, selon l’agence Reuters. Une société également domiciliée à la place du Lac.