Restauration

Le genevois BeyondFood s’attaque à HelloFresh

La concurrence fait rage sur le nouveau marché de la livraison à domicile d'ingrédients pour cuisiner

«C’est une horrible coïncidence», affirme en riant Marie-Lou Veillon. La fondatrice et directrice de la société genevoise BeyondFood va lancer mardi 26 avril ses activités de livraison à domicile d’ingrédients pour cuisiner des repas. Or ce mardi 19 avril, la multinationale HelloFresh a annoncé qu’elle démarrait officiellement ses activités en Suisse, comme pressenti la semaine passée. Les deux sociétés sont actives sur le même créneau, mais BeyondFood espère se démarquer via sa proximité avec ses clients.

Si les deux entreprises proposent un concept similaire, leur profil est différent. HelloFresh, lancé par les entrepreneurs allemands à l’origine de Zalando, revendique 7,5 millions de repas envoyés chaque mois à plus de 800 000 clients sur la planète. L’idée est de proposer des kits prêts à cuisiner dans trois catégories, «express» (environ 20 minutes de préparation), «explore» (environ 40 minutes) et «familial» (30 minutes). Le client choisir la catégorie et le nombre de convives, chaque repas revenant entre 12,10 et 16,65 francs. Si le site web de HelloFresh est encore en allemand, la société affirme livrer dès à présent dans toute la Suisse sans frais de port.

En face, BeyondFood (www.beyondfood.ch) estime avoir des arguments. «Notre idée est de proposer un maximum de produits du terroir, en particulier genevois, mais aussi de saison, affirme Marie-Lou Veillon. Nous travaillons avec plusieurs coopératives qui nous fournissent avec leurs produits. Et nous faisons attention à les transporter dans des emballages réutilisables ou recyclables». Pour l’heure, BeyondFood déploie uniquement ses activités dans le canton de Genève. Et les livraisons s’effectuent en vélo électrique.

Dès 11,25 francs le repas

Côté produits, quatre possibilités sont offertes: pour deux ou quatre personnes, végétariennes ou omnivores. Le coût par repas varie entre 11,25 et 16,25 francs. Des exemples de plats: brochettes de falafel sauce à la menthe et taboulé́ à la grenade ou des fajitas de lentilles et un guacamole maison. «A tout moment, le client peut interrompre les livraisons. Le but est de lui fournir exactement ce qu’il consomme pour éviter du gaspillage», poursuit Marie-Lou Veillon. Selon elle, il y a largement de la place pour sa société et HelloFresh sur le marché suisse.


Lire aussi:

Publicité