La nouvelle est tombée jeudi matin. Gunvor, géant du négoce de pétrole basé à Genève, a été condamné par le Ministère public de la Confédération (MPC) au paiement de 94 millions de francs pour ses activités au Congo-Brazzaville et en Côte d’Ivoire. Des pots-de-vin de plusieurs dizaines de millions ont été versés pour corrompre des officiels en République du Congo et en Côte d’Ivoire. Le but? Obtenir de juteux contrats pétroliers dans les pays en question.