Technologie

Le genevois ID Quantique passe sous contrôle coréen pour 65 millions

Spécialisée en cryptographie quantique, la société passe sous le contrôle de l’opérateur sud-coréen SK Telekom, via un investissement sous plusieurs formes

Fondée en 2001 à Genève, ID Quantique avait jusqu’à présent levé, en plusieurs tours de table, 10 millions de francs. Ce lundi, le spécialiste mondial en cryptographie quantique annonce un plan d’investissement de 65 millions de dollars (61 millions de francs) de la part de l’opérateur sud-coréen SK Telekom. Cette injection de cash, doublée d’un partenariat stratégique, doit accélérer la croissance de la société genevoise.

Pour Grégoire Ribordy, fondateur et directeur d’ID Quantique, «il s’agit d’une étape très importante pour la société, notre développement va s’accélérer de manière importante». Les 65 millions de dollars se déclineront sous trois formes. Il y aura l’injection de 20 millions dans le capital de la société, qui permettra de financer la croissance. SK Telekom, qui avait déjà financé la société suisse, deviendra ainsi l’actionnaire majoritaire via une augmentation de capital. De plus, une équipe de SK Telekom intégrera les effectifs d’ID Quantique, qui en prendra le contrôle. «La valeur de ce transfert d’activités est d’environ 20 millions de dollars», estime Grégoire Ribordy. Enfin, SK Telekom rachètera des actions pour une valeur d’environ 25 millions de dollars à des investisseurs historiques, dont une partie sortira ainsi du capital de la société.

Doublement prévu des effectifs

Cette transaction aura des conséquences pour l’emploi. ID Quantique compte aujourd’hui une soixantaine d’employés à Genève et une dizaine dans le monde. «D’ici à deux ans, notre objectif est de doubler nos effectifs, poursuit Grégoire Ribordy. Nous compterons sans doute la moitié des employés en Suisse, l’autre dans le reste du monde. Cette augmentation se fera pour moitié en Suisse et pour moitié à l’international. Certains de nos employés partiront en Corée du Sud, tandis que des Coréens s’installeront à Genève. Nous avons déjà une présence en Angleterre et voulons rapidement ouvrir une représentation aux Etats-Unis pour trouver de nouveaux clients.»

Lire aussi: Le Genevois ID Quantique se déchaîne à l’international

Issue de l’Université de Genève, ID Quantique a réalisé un chiffre d’affaires de plus de 10 millions de francs en 2017 et ne communique pas sur sa rentabilité. La société possède deux activités principales, dont la valeur est comparable: la sécurisation de la transmission de données et les capteurs quantiques. La cryptographie quantique permet de sécuriser une liaison en transmettant la clé de cryptage via des photons, c’est-à-dire des particules de lumière. Impossible pour un pirate informatique d’intercepter incognito cette clé: l’émetteur et le destinataire des données le remarquent immédiatement.

Aussi pour les voitures autonomes

Ainsi, ID Quantique sécurise déjà, via cette technologie, par exemple des échanges de données entre deux centres de données situés à Genève et à Lausanne. «Notre objectif est désormais de sécuriser les réseaux entiers d’opérateurs, à commencer par celui de SK Telekom. Ce groupe a été visionnaire avec cette technologie. Notre valeur ajoutée est notre technologie industrialisée et notre savoir-faire. Nous avons de grandes ambitions», affirme Grégoire Ribordy.

ID Quantique sécurise des communications, bientôt des réseaux, et s’est aussi lancée dans les capteurs quantiques. «Ces types de mesures extrêmement précises seront très utiles pour les voitures autonomes, par exemple, un marché en plein essor. Cela leur permettra de cartographier encore mieux leur environnement», poursuit le directeur.

Aujourd’hui, la société genevoise estime faire partie du trio de tête mondial en cryptographie quantique. «Nous sommes sans doute les premiers hors de Chine et deux concurrents chinois sont devant nous dans ce pays. Mais nous comptons rattraper ce retard là-bas, notamment via une coentreprise créée en 2016 avec une entreprise locale», affirme Grégoire Ribordy.

Publicité