LEM traverse une zone de turbulences mais à l’horizon le ciel est dégagé. C’est ce qu’on peut conclure de la publication mardi des résultats de l’exercice décalé 2021-2022 du fabricant d’équipements de mesure électrique. La multinationale genevoise a vu ses affaires progresser plus qu’attendu, malgré les restrictions sanitaires et la guerre en Ukraine. Son bénéfice net a bondi de 30% à 72 millions de francs et ses ventes de 24% à 373 millions de francs. La Chine a accaparé 38% de ses ventes, l’Europe et le reste du monde 31% chacun.