Même si les produits structurés ne font plus les gros titres, les investisseurs restent très attachés à ces instruments qui combinent des titres classiques et des produits dérivés. Le chiffre d’affaires de ces produits s’est accru de 20% l’an dernier en Suisse, à 331 milliards de francs.

Georg von Wattenwyl préside l’Association Suisse Produits Structurés (ASPS) depuis presque cinq ans. Il s’exprime depuis son bureau de Singapour, où il gère la clientèle des family offices et des gérants indépendants pour Vontobel. Le banquier se révèle confiant sur le potentiel de ces instruments auprès des caisses de pension et des investisseurs privés.