Autrefois une des républiques de l’Union Soviétique, la Géorgie a été un contributeur important de l’empire. Après l’éclatement de l’URSS, d’abord dirigée par Edouard Chevarnadze, un des piliers du régime communiste, elle s’est progressivement mais sûrement éloignée de ce modèle.