Les Genevois ne la connaissent pas mais elle connaît très bien la Cité de Calvin. Au bénéfice des nationalités suisse, anglaise et française, Geraldine Matchett qui n’a jamais caché son ambition a fait ses armes au bord du lac Léman. Dans le domaine de l’audit chez Deloitte où elle révisera notamment la comptabilité de la Société Générale de Surveillance, plus connue sous son abréviation SGS.