Le 1er janvier prochain, les gérants de fortune indépendants devront avoir déposé une demande de licence auprès de la Finma pour pouvoir continuer à exercer. Ces professionnels de la finance seront soumis à un nouveau système de surveillance à partir de cette date. La plupart d’entre eux devront renforcer la structure de leur société et probablement faire face à des coûts supérieurs. Pourtant, la vague de rapprochements attendue parmi ces PME ne s’est pas concrétisée. Explications.