Avec les catastrophes climatiques qui se succèdent, il est clair que notre planète va de plus en plus mal. Face à l’urgence de la situation, la finance se fait plus durable et l’investissement responsable devient progressivement la norme. Mais les investisseurs doivent faire le
choix de la gestion active, qui seule peut avoir un réel impact.