Une nouvelle discipline voit le jour sur la place financière: la médiation pour les clients des gérants de fortune, qui a été imposée par la loi sur les services financiers. Neuf organes spécialisés ont été créés l’an dernier, pour proposer un règlement rapide et économique de litiges liés à des investissements ou des conseils financiers. Ces organisations se sont livré une concurrence effrénée pour attirer des adhérents jusqu’au 24 décembre, date limite des inscriptions. Beaucoup de questions se posent sur les différences de coût et d’expertise qui seront disponibles sur ce marché émergent, qui pourrait se résumer à quelques dizaines de cas par année et donc à des rentrées d’argent dérisoires.

Lire aussi: Les nouveaux surveillants des gérants de fortune