Célèbre universitaire américain, Dave Ulrich est une véritable icône planétaire de la fonction ressources humaines. Dans un de ses ouvrages, il a défini les quatre rôles fondamentaux que devraient assumer aujourd’hui les gestionnaires de capital humain dans nos organisations. Il les positionne sur deux axes, le premier lie l’opérationnel à la stratégie et le second les hommes aux processus. Le premier rôle, partenaire stratégique, est lié aux processus et à la stratégie, le deuxième, acteur du changement, aux hommes et à la stratégie, le troisième, expert administratif, est lié aux processus opérationnels et le dernier, champion des salariés, aux questions opérationnelles en relation avec les hommes et les femmes.

Ce dernier rôle s’attache principalement à améliorer les niveaux d’engagement et de compétences de nos collaboratrices et collaborateurs. Bien entendu, et comme le relève Raphaël H Cohen dans son dernier et excellent ouvrage Les Leviers de l’engagement, il y a un lien direct entre l’engagement du personnel et la productivité de l’entreprise.