Depuis dix ans sur les routes aux côtés de Ferrari, Girard-Perregaux a choisi d'axer davantage sa communication sur les plans d'eau pour les années à venir. Elle a annoncé hier à Valence un partenariat avec le team BMW Oracle Racing, l'un des plus sérieux candidats à la victoire finale de l'America's Cup en 2007. Lors de sa dernière campagne pour la Coupe 2003, cette équipe avait pour partenaire un autre horloger: TAG Heuer. Si le montant du partenariat qui court jusqu'en 2007 n'a pas été dévoilé, il se situe probablement au-dessus de 5 millions de francs.

Luigi Macaluso explique qu'il «a recherché dans ce partenariat l'excellence extrême et la technologie de pointe. Dans notre esprit, au-delà du pur acte de communication, entre également l'envie d'apprendre». Représentant du Golden Gate Yacht Club de San Francisco, le bateau sur lequel embarque Girard-Perregaux sera également pour la marque un véhicule de communication à l'intention du marché américain, lequel présente encore un excellent potentiel pour la haute horlogerie. Jusqu'en 2007, Girard-Perregaux utilisera ce partenariat comme une nouvelle plate-forme de communication et proposera également des modèles dédiés à cette aventure.

Partie intégrante du groupe Sowind (qui compte également dans ses rangs la marque horlogère JeanRichard), Girard-Perregaux est présente dans une cinquantaine de pays à travers un réseau de distribution de quelque 500 points de vente. Elle produit quelque 16 000 montres par an et emploie 280 personnes en Suisse et dans ses propres filiales en Italie, en Allemagne, au Japon et aux Etats-Unis. Le groupe Sowind a réalisé en 2003 un chiffre d'affaires de 160 millions de francs.

Girard-Perregaux est la seconde manufacture horlogère à s'engager dans la Coupe de l'America 2007. Après le succès de 2003, Audemars Piguet a en effet choisi de poursuivre son partenariat avec Alinghi.