Nouvelle restructuration dans l’Arc jurassien. Selon des informations du Temps, lors d’une séance d’information tenue ce lundi matin, les deux marques horlogères Ulysse Nardin et Girard-Perregaux (en mains du groupe Kering) ont annoncé un licenciement collectif qui devrait toucher 100 de leurs 390 employés. Contacté, le directeur des deux entreprises, Patrick Pruniaux, a confirmé ces informations.

Lire aussi notre éditorial: Les horlogers doivent soigner leurs sous-traitants