Il y a un peu plus d’une semaine, Glencore a provoqué un impressionnant coup de grisou. Rien à signaler pourtant du côté de ses 26 mines de charbon; la secousse a eu lieu dans son discret quartier général de Baar, dans le canton de Zoug. Le plus gros, le plus décrié, le plus puissant et le plus caricatural des géants des matières premières a déclaré qu’il allait désormais plafonner sa production de charbon.

Lire aussi: Glencore fait volte-face sur le charbon