Nouvelle plainte contre Glencore. Le géant zougois des matières premières est accusé d’avoir livré du carburant marin pourri à VL8, une multinationale spécialisée dans le shipping, a appris Le Temps. VL8 estime que le groupe suisse a livré, en connaissance de cause, du fioul contaminé à l’un de ses tankers. La plainte a été déposée ce mois auprès du Tribunal du district sud de New York.

Deux ans plutôt, le 11 mars 2018, dans un port de Houston, Glencore livre 4700 tonnes de fioul et 120 tonnes de gasoil au M/V Nave Photon, le nom du bateau. Les carburants sont versés dans deux réservoirs du bateau, qui ne les utilise pas tout de suite; il finit de consommer d’autres fiouls après avoir largué les amarres en direction de la Chine. Le 8 avril, au milieu de l’océan Indien, le Nave Photon recourt aux deux carburants et des problèmes techniques surgissent dans la foulée. Les filtres du moteur s’enduisent d’une substance collante. Les pompes et les injecteurs, encrassés, sont remplacés.