A quelques jours de sa retraite, Ivan Glasenberg a annoncé lundi un énième coup: la multinationale qu’il dirige, Glencore, va racheter la totalité de Cerrejon, l’une des plus grosses mines de charbon au monde. La firme zougoise reprendra les parts des deux autres actionnaires de la mine colombienne pour 588 millions de dollars, si elle obtient le feu vert des autorités de la concurrence. Cerrejon était jusqu’à présent détenue à parts égales (chacune un tiers) par Glencore, l’américain Anglo-American et la firme australienne BHP.