Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire
Le siège de Glencore à Baar, en 2015.
© ARND WIEGMANN/REUTERS

Matières premières

Glencore va racheter pour 1 milliard de dollars de ses actions

Le programme de rachat d’actions, qui sera conduit par Citigroup Global Markets Limited, se fera en deux étapes et prendra fin le 31 décembre 2018, a indiqué le géant zougois des matières premières

Glencore a annoncé jeudi qu’il allait lancer un rachat d’actions à hauteur de 1 milliard de dollars, peu après avoir indiqué qu’il faisait l’objet d’une enquête aux Etats-Unis pour corruption.

Le cours des actions Glencore s’est écroulé à la suite de l’annonce, mardi, de l’enquête américaine pour corruption présumée dans le cadre des activités du groupe au Nigeria, au Venezuela et en République démocratique du Congo (RDC).

Lire aussi: Glencore lance une campagne de relations publiques en pleine tempête judiciaire

Le programme de rachat d’actions, qui sera conduit par Citigroup Global Markets Limited, se fera en deux étapes et prendra fin le 31 décembre 2018, a précisé Glencore.

Un rachat entériné en mars

Dans un premier temps, un total de 350 millions de livres en actions (463 millions de dollars, 396 millions d’euros) sera racheté d’ici au 7 août. Par la suite, «les décisions commerciales seront prises par Citi en accord avec la direction» de Glencore, selon le communiqué.

Même si l’annonce de ce plan de rachat intervient quelques jours après celle de l’enquête pour corruption visant le groupe, la décision de ce rachat d’actions avait été entérinée lors de son assemblée générale en mars 2018.

Après l’annonce de ce plan de rachat, l’action Glencore progressait de 2,35% à la bourse de Londres.

Publicité
Publicité

La dernière vidéo economie

«Nous tirons parti de la lumière pour améliorer le bien-être des gens»

Candidate au prix SUD de la start-up durable organisé par «Le Temps», la société Oculight est une spin-off de l’EPFL qui propose des aides à la décision dans l’architecture et la construction, aménagement des façades, ouvertures en toitures, choix du mobilier, aménagement des pièces, pour une utilisation intelligente de la lumière naturelle. Interview de sa cofondatrice Marilyne Andersen

«Nous tirons parti de la lumière pour améliorer le bien-être des gens»

n/a
© Gabioud Simon (gam)