Glencore veut être neutre en carbone en 2050 et Ivan Glasenberg sera remplacé à la tête de l’entreprise l’an prochain, a-t-on appris vendredi lors d’une conférence de presse du géant zougois des matières premières.