Automobilistes patientant dans les files de Glion, c'est à Bonnard & Gardel que vous devez cette attente… mais aussi les services qu'a rendus le tunnel depuis plus de trente ans, puisque le bureau a participé à sa conception et conduit aujourd'hui, avec le bureau Daniel Willi à Montreux, l'assainissement pour la partie génie civil, le but étant d'adapter Glion aux exigences actuelles de sécurité, en cas d'incendie notamment, et de trafic (plus de 40 000 véhicules par jour, contre 8000 en 1972).

Autre grand projet, le futur complexe Serono-Sécheron à Genève implique le chauffage et le rafraîchissement d'un volume total de 270 000 m3! B & G a conçu un système basé sur le principe de la pompe à chaleur, une conduite de 600 mètres amenant sur le site l'eau puisée en profondeur dans le Léman voisin. La solution pourrait être étendue dans le futur, à l'ensemble du quartier international, et fait même l'objet d'un projet européen en partenariat avec des villes espagnoles et hollandaises.

Changeons de continent. En Algérie, B & G est devenu le spécialiste pour l'approvisionnement en eau des villes subsahariennes, comme Tamanrasset. Il s'occupe de la gestion globale du cycle de l'eau pour la zone centrale du Mzab, protégée par l'Unesco, ou encore des célèbres palmeraies d'El-Oued. Dans certaines de ces régions, les forages pétroliers ont permis de découvrir des poches d'eau intermédiaires qu'on s'est empressé d'exploiter. Problème, les rejets d'eaux usées sont retenus près de la surface par des couches argileuses et étouffent progressivement les cultures de palmiers. Dès lors, une des tâches de l'ingénieur-conseil consiste à trouver d'autres zones d'évacuation moins imperméables, distantes parfois de plus de 50 kilomètres.

«La leçon que l'on peut tirer de tout cela est qu'on ne fait jamais rien à long terme contre la nature», dit Jean-Daniel Marchand.