Photo de famille, serrage de mains et engagement solennel pour un nouveau partenariat. Le sommet Afrique-Union européenne (UE) qui s’est tenu jeudi et vendredi à Bruxelles s’est conclu avec la promesse des Vingt-Sept d’investir 150 milliards d’euros sur les sept prochaines années dans les infrastructures en Afrique. Elle s’inscrit dans le cadre du plan européen baptisé Global Gateway, qui sera doté de 300 milliards d’euros qui seront investis dans les transports (routes et rails), l’énergie, les télécommunications et la numérisation.