Le constructeur automobile américain General Motors a signé un accord préliminaire de vente de Saab Automobile au fabriquant suédois d’automobiles de luxe Koenigsegg, selon un communiqué de GM diffusé aujourd’hui.

General Motors et le groupe Koenigsegg ont confirmé les détails d’un accord préliminaire pour l’achat de Saab automobile qui «assure l’avenir de Saab», précise le communiqué. «L’association unique de l’innovation, de l’esprit d’entreprise, de la puissance financière du Groupe Koenigsegg combinés à la capacité de Koenigsegg de fabriquer des voitures performantes d’une manière extrêmement efficace, a conduit Saab et General Motors à faire ce bon choix», a déclaré le président de GM Europe, Carl-Peter Forster dans un communiqué. Cet accord représente «la meilleure chance pour Saab de devenir une compagnie plus forte», a-t-il dit.

La vente qui devrait se concrétiser à la fin du troisième trimestre inclut un prêt de 600 millions de dollars garantit par le gouvernement suédois autorisé par la Banque européenne d’investissement (BEI).

GM, qui a été déclaré en faillite, a mis en vente Saab en février dernier.

Koenigsegg, fondé en 1994, produit des voitures de sport de luxe, une vingtaine en 2008, à plus d’un million d’euros chacune. Basé dans le sud de la Suède, ce constructeur confidentiel emploie seulement 45 personnes.