Il y a souvent des évidences. Je croyais, un peu naïvement sans doute, que YouTube (Google) et Facebook avaient déjà effectué un minimum de travail de modération sur leurs plateformes. Critiqués depuis des années – à juste titre – pour leur laxisme, les deux réseaux sociaux ont déjà pris une batterie importante de mesures clairement nécessaires. En fait non, je m’étais trompé.