C’est une petite mise à jour de conditions générales particulièrement intéressante. La semaine passée, Google a publié une révision du règlement pour son Play Store, soit son magasin d’applications. Dès le 1er septembre prochain, il sera interdit d’y proposer des apps liées à des «relations sexuelles rémunérées». Le nouveau texte est très précis: seront interdites «les applications qui font la promotion de divertissements à caractère sexuel, de services d’escorte ou d’autres services pouvant être interprétés comme la fourniture d’actes sexuels en échange d’une compensation, y compris, mais sans s’y limiter, les rencontres rémunérées ou les arrangements sexuels dans lesquels un participant est censé ou impliqué fournir de l’argent, des cadeaux ou un soutien financier à un autre participant («sugar dating»).»