Le groupe internet Google est proche d’un accord en vue du rachat du géant des offres spéciales sur internet, Groupon, pour un montant pouvant aller jusqu’à 6 milliards de dollars, a affirmé mardi le site d’informations spécialisées All Things Digital.

Cette acquisition deviendrait ainsi la plus importante jamais réalisée par le groupe internet.

Google est prêt à débourser 5,3 milliards de dollars pour cette acquisition, montant auquel pourrait s’ajouter une prime de 700 millions de dollars, assure-t-il en citant des sources proches du dossier.

Selon All Things Digital, un accord pourrait intervenir d’ici à mercredi. Le New York Times indique de son côté que l’affaire pourrait être bouclée dans la semaine.

Fondé il y a deux ans à Chicago (nord des Etats-Unis), Groupon est un site qui combine les fonctions d’un organisme d’offres spéciales avec celles d’un réseau social.

Selon le site d’informations spécialisées TechCrunch, Groupon est un «nouvel eBay», tandis que le magazine Forbes, qui a consacré sa une au fondateur de Groupon, Andrew Mason, en août dernier, surnommé le «nouveau phénomène internet».

Groupon permet à des petits commerces, des restaurants ou des salons de beauté, de proposer des offres spéciales à prix très réduit aux internautes, pour autant qu’un nombre minimum de clients se montrent intéressés.

Le site, déjà présent dans 300 agglomérations nord-américaines et européennes, est en pleine expansion, certaines informations évoquant un chiffre d’affaires de quelque 300 millions de dollars par an.

Google, quant à lui, a développé une application «shopping», et vient également de lancer le site boutiques.com, qui combine des fonctionnalités de réseau social avec le commerce en ligne.

Ce site, qui a démarré cette semaine aux Etats-Unis, présente une sélection d’articles de mode féminine regroupés par style, sélectionnés par des célébrités ou par des internautes, dont certains sont offerts à prix réduit à la vente.

Groupon de son côté est déjà partenaire de Yahoo!, qui, selon All Things Digital, avait proposé de le racheter moyennant deux à trois milliards de dollars durant l’été.

Depuis la semaine dernière, la fonction «Local Offers» de Yahoo! fonctionne avec une vingtaine de sociétés, dont Groupon, pour informer les internautes des offres spéciales en cours.