Les bourses baissent mais les dividendes battent des records. Ces derniers atteignent 302 milliards de dollars au premier trimestre, en hausse de 11 % sur base annuelle. En dépit du covid, le montant a doublé depuis 2009, selon une étude du gérant d’actifs Janus Henderson auprès des 1200 plus grandes sociétés au monde.