Le commerce extérieur suisse est parvenu à se maintenir dans les chiffres noirs au premier trimestre grâce au secteur pharmaceutique et chimique. Au total, les exportations helvétiques ont progressé de 1% en valeur nominale (non corrigé des variations de prix) et comparé au trimestre précédent à 57,76 milliards de francs, tandis que les importations se sont contractées de 2,8% à 49,42 milliards, a indiqué mardi l'administration fédérale des Douanes (AFD) dans un communiqué.

La balance commerciale a bouclé sur un excédent de 8,34 milliards de francs, en progression de plus de 30% par rapport au trimestre précédent.

Chute au mois de mars dans plusieurs secteurs

La hausse des exportations au premier trimestre est à mettre sur le compte des produits chimiques et pharmaceutiques (+5,6%) alors que les autres secteurs ont essuyé des replis, notamment dans les machines et électronique (-3,9%) ou l'horlogerie (-2,9%).

Sur le seul mois de mars, les exportations ont progressé de 2,2%, grâce au secteur chimique et pharmaceutique (+13,9%) tandis que presque tous les autres secteurs ont accusé des reculs, notamment les machines et électronique (-15,1%), l'horlogerie (-10,9%) ou les instruments de précision (-3,1%).