Le grand débat national organisé par le gouvernement français participe d’une catharsis collective car les Français s’en sont emparés pour faire valoir leurs angoisses et leurs attentes.

Certains veulent voir dans le mouvement des «gilets jaunes» un retour de la question sociale dans le débat politique. Cela n’est vrai qu’en partie, car ce mouvement se caractérise aussi par des revendications individuelles et la volonté farouche d’être entendu et d’être représenté. Raisons pour lesquelles les mesures d’urgence prises par le gouvernement pour redonner du pouvoir d’achat n’ont été que partiellement entendues, même si cette question est très prégnante.